Archives de catégorie Stage de survie

ParSamuel

Des activités sportives en terre sauvage

Au centre de la nature

Quoi de plus vivifiant et excitant que de pratiquer des activités sportives en extérieur, tout en profitant de la nature dans son état le plus pur? Randonnée, escalade, camping en terre sauvage, ou encore partir avec des chiens de traîneau sur neige… Il y en a pour toutes les envies, sans pour autant avoir à délaisser son goût pour la mode et l’élégance! Si vous aimez l’aventure et le sport, vous n’aurez que l’embarras du choix.

Des activités bonnes pour la santé

Le monde entier en parle: il n’y a rien de plus sain et revigorant que de se retrouver au beau milieu de la nature. Se connecter à nos éléments terrestres, mais se déconnecter du stress quotidien, tout en pratiquant une activité sportive: voilà la clé pour permettre à notre corps et notre mental de se ressourcer à 100%.

Se dépenser tout en style

Pratiquer un sport extrême au contact de la nature ne signifie pas pour autant que l’on doit négliger son allure vestimentaire. En effet, il est tout à fait possible d’associer mode et confort à son activité sportive. Beaucoup de femmes optent pour les blazers femme afin de se sentir à l’aise. Car les blazers pour femme restent une pièce incontournable à avoir dans son dressing si l’on souhaite ajouter une note d’élégance à son style. Rien de plus agréable que de pouvoir pratiquer son sport de manière confortable, mais tout en restant chic!

Des matières pour chaque saison

Par ailleurs, il est important de bien choisir la matière des blazers pour femme. En été, on optera plutôt pour une matière légère telle que le lin, alors qu’en hiver, un tissu plus épais tel que la laine offrira chaleur et douceur. Dans tous les cas, opter pour ce genre de vêtement vous offrira une grande liberté dans vos mouvements, tout en valorisant votre style.

ParSamuel

Découvrir le Cameroun en randonnées : les bonnes idées

Le Cameroun est une nation avec une remarquable diversité en termes de faune, flore et paysages. Pour une superficie totale de plus de 475 000 km2 organisée autour de 4 grands ensembles géographiques, il y a largement de quoi profiter de la nature. De plus, le Cameroun n’est pas un pays de l’hinterland ; son accès à l’océan Atlantique par le sud-ouest en fait une destination de choix pour les vacances. Si vous faites partie de ces personnes qui désirent profiter de la nature, ou qui aiment les aventures, vous avez largement de quoi vous satisfaire. Nul besoin de prendre un vol pour aller trop loin : équipez votre voiture ou votre gros 4×4 comme il le faut sur https://www.worksystem.fr/ puis prenez la route. Voici pour vous 2 bonnes idées pour vos balades en pleine nature au Cameroun.

Vous aimez les hauteurs ? 

Dans la partie nord du Cameroun se dressent trois plateaux montagneux bien connus :

• le plateau Bamiléké, 1400 à 1800 mètres d’altitude

• le plateau Bamoun 1100 à 1200 mètres d’altitude

• et les Grassfields, 1500 à 2000 mètres d’altitude.

Bien qu’il ne s’agisse pas des plateaux les plus hauts du pays, ce sont les plus visités et les plus susceptibles de se laisser dompter par des alpinistes en herbe. Cependant, que vous soyez amateur ou vétéran grimpeur, vous allez devoir suivre plusieurs conseils afin de profiter au maximum de ces lieux.

D’abord, vous devez savoir respecter la nature. Le Cameroun reste une terre quasiment vierge. Les massifs montagneux sont également l’habitat de plusieurs populations locales. Apprenez donc à ne pas déranger la paix des locaux en polluant leur environnement. 

Ensuite, assurez-vous d’avoir le bon matériel. Il est important de bien vous y préparer afin d’éviter toute situation désagréable qui pourrait perturber votre fun. 

Enfin, équipez-vous. Vous pouvez visiter https://www.worksystem.fr/ afin de mieux vous préparer pour votre petite escapade. 

Vous préférez les balades en pleine forêt ?

Petite information pour les plus curieux. Il est vrai que le Congo reste le massif forestier le plus énorme de tout le continent africain. Cependant, la 2e place revient au Cameroun. Si vous souhaitez profiter d’une vraie balade en pleine forêt vierge, vous pouvez vous balader dans les plus de 20 millions d’hectares de forêt du Cameroun.

Ici, vous avez largement le choix. Mais s’il y a une activité qui reste unique, que ce soit pour son volet social, naturel et diversifié, c’est rencontrer la fameuse tribu des pygmées Baka !

Vous pouvez demander les services d’un guide qui vous fera traverser la forêt à pieds et/ou par pirogue. Le voyage prendra quelques heures. Assurez-vous aussi d’être bien équipé en visitant https://www.worksystem.fr/.

Une fois à destination, vous profiterez de l’accueil chaleureux des populations locales.

Si le volet social ne vous intéresse pas, vous pouvez très bien décider de passer quelques jours en forêt. Cependant, assurez-vous d’être soit bien accompagné et encadré, soit d’être un professionnel ; les forêts camerounaises étant vierges pour la plupart.

ParSamuel

Un stage de survie pour vivre en accord avec la nature

Le principe du stage de survie est de vivre en immersion totale avec la nature. Cela vous permettra d’acquérir les notions de base et les bons réflexes pour vivre en accord avec le milieu naturel sauvage. Donc, vous allez apprendre à installer un bivouac, à faire du feu et à faire face aux différentes situations que la nature pourrait vous réserver.

Pour faire un stage de survie ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à vous inscrire à un stage de survie. Parmi les plus fréquents, il y a l’envie de se déconnecter du monde actuel, de se ressourcer et se concentrer sur soi-même et la nature qui nous entoure. Que ce soit le temps d’un week-end ou pour plusieurs jours, votre stage de survie vous apprendra les différentes techniques de survie comme son nom l’indique. Vous apprendrez alors comme vivre selon la situation dans laquelle vous vous trouvez et ce que vous avez sous la main. Tout dépendra donc de vous, de l’environnement, des conditions météorologiques et aussi de la chance.

Commet se déroule un stage de survie ?

La première chose à faire lorsque vous arrivez à destination est d’installer votre bivouac. En jonglant avec vos couteaux, hachettes et scie, vous allez fabriquer tout ce que dont vous aurez besoin pour votre campement.

Après l’installation de votre bivouac, votre prochaine mission consiste à rechercher de la nourriture. Votre guide ou moniteur vous apprendra alors à pêcher, chasser ou à faire de la cueillette. Parfois, des ateliers divers sont au programme. Ils consisteront à vous apprendre des techniques d’orientation au cœur de la nature, à observer et reconnaître les plantes comestibles et les toxiques. Vous apprendrez aussi des techniques de premiers secours. Le but est qu’à la fin du stage, vous repartirez avec la capacité de vous débrouiller dans la nature.

ParSamuel

Stage de survie : le matériel à prévoir

« La sécurité avant tout », c’est le mot d’ordre lorsqu’il s’agit de sortir en pleine nature. Voici donc le check-list de ce que vous devez prévoir avant de vous aventurer dans un stage de survie.

Un sac à dos pour randonnée

L’idéal est de prévoir un sac à dos de 60L, voire plus. Ceci dit, un sac de 45 ou 50 L pourra faire l’affaire. En faite, cela dépend de la taille de votre sac de couchage. Choisissez un modèle avec une sangle ventrale qui offre un bon niveau de confort.

Un tapis de sol isolant

Cela peut être un matelas gonflable (pensez toutefois au risque de crevaison) ou un carré-mousse. Quoi qu’il en soit, choisissez un matelas suffisamment isolant pour vous protéger du froid. Le tapis de type Thermarest Zlite est un excellent choix, entre autres.

Un sac de couchage

Ici, votre choix dépendra de la température de la nuit annoncée par la météo. Vérifiez la température de confort affichée sur l’étiquette du sac pour savoir s’il vous convient.

Des chaussures de randonnée ou d’alpinisme

Elles doivent être confortables, pas trop neuves pour ne pas vous faire mal au cours de votre sortie. Les semelles ne doivent pas être usées car il faut toujours garder une bonne accroche. Si vous devez marcher sur la neige, optez pour des chaussures étanches.

Une tasse en métal

Si vous envisagez de pique-niquer régulièrement, équipez-vous d’une tasse en titane. Elle est peut-être un peu coûteuse à l’achat mais elle vous permettra de faire une petite cuisine de temps en temps. Ceci dit, une tasse en inox pourra faire l’affaire également.

Des vêtements adaptés

Vous devez vous équiper des vêtements confortables et adaptés à la météo prévue tout au long de votre stage de survie. Selon la saison et l’endroit où vous vous rendez, vous pouvez être amenés à affronter la pluie, le vent, la neige, etc. Equipez-vous donc selon les circonstances et pensez à des vêtements chauds pour la nuit, quelle que soit la saison.

Les équipements facultatifs

Si vous avez réservé votre stage de survie dans un centre, certains accessoires sont fournis par celui-ci. Mais il se peut que vous aimiez vous procurer votre propre matériel. Dans ce cas, voici en grosso modo les accessoires dont vous pourriez avoir besoin pendant votre stage :

  • Une boussole
  • Une lampe frontale
  • Un carnet de note étanche
  • Un kit de premiers secours
  • Un couteau à lame fixe
  • Une scie pliante
  • Une paire de gants anti-coupure
  • Une paire de bâtons de marche ou raquettes à neige.
ParSamuel

5 stages de survie à découvrir absolument

Avis aux amoureux de la nature sauvage ! Alliant dépassement de soi, aventure et débrouille, les stages de survie vous permettent de vivre une expérience inoubliable. Donc, si vous aimez la vie sauvage et que vous avez les nerfs solides, ces destinations pourraient vous marquer à jamais.

Stage de survie avec les Hadza en Tanzanie

La Tanzanie est un pays de l’Afrique de l’Est bien connu pour la beauté de ses paysages naturels. La vallée Yaeda par exemple est un spectacle permanent avec ses arbres typiques qui y côtoient la terre ocre. Un stage de survie en Tanzanie vous offre l’occasion de découvrir le quotidien des Hadza, un peuple de chasseurs nomades de Tanzanie. D’une durée de 10 jours en moyenne, cette immersion en pleine nature vous permettra de découvrir des techniques de chasse, comment distiller l’eau et comment faire du feu.

Stage de survie au Maroc

Saviez-vous que le Haut Atlas est le plus haut massif de toute l’Afrique du Nord ? Un stage de survie dans cet endroit est une invitation à côtoyer le lynx caracal, l’aigle botté et le magot au cœur d’une végétation d’une incroyable diversité. D’une durée de 7 ou 8 jours, votre sortie en pleine nature vous fera découvrir des magnifiques paysages lunaires et des plaines recouvertes de pistachiers, oliviers et caroubiers. Le jour, vous apprendrez à poser des pièges pour chasser, à faire de la cueillette des fruits comestibles et d’admirer des paysages exceptionnels. La nuit, vous pourrez bivouaquer dans des grottes datant de plusieurs millénaires.

Stage de survie sur la terre des Mustangs, au Nepal

Pendant longtemps, cette plaine fertile située dans la partie nord-est du Népal fut inaccessible aux étrangers. Aujourd’hui, les autorités locales acceptent l’entrée d’un nombre limité de touristes chaque année. Donc, en vous offrant un stage de survie d’une dizaine de jours à cette destination, vous allez partir à la découverte du Mustang, à plus de 2500 mètres d’altitude. Au programme de votre séjour : du trek, apprentissage de la confection du feu, construction d’un abri et une initiation aux plantes guérisseuses.

Stage de survie au pays Lahu, en Thaïlande

Le pays Lahu se trouve à l’extrême nord de la Thaïlande, aux portes de la Birmanie. Il est habité par un peuple originaire du Tibet, également appelé Lahu. C’est une destination intéressante pour un stage de survie au cœur de la jungle tropicale. Vous partirez ainsi à la conquête des traditions du peuple Lahu noir, loin des plages paradisiaques de la Thaïlande. Orientée 100% sur la survie, votre sortie vous permettra de réveiller le Tarzan qui sommeille en vous.

Stage de survie dans le Jura, en France

Vous n’êtes pas obligés de voyager jusqu’au bout du monde pour vivre une expérience inouïe au cœur de la nature sauvage. Le parc naturel du Haut Jura a tout pour satisfaire les aventuriers. Le site est particulièrement fascinant en hiver lorsque ses lacs, ses prairies et ses forêts sont recouverts de leur manteau blanc. Un stage de survie dans cette destination vous fera découvrir les secrets de la haute montagne.